Flash Infos
Home / Actualité / Ramadan en Guinée : les opérateurs économiques annoncent une bonne nouvelle…

Ramadan en Guinée : les opérateurs économiques annoncent une bonne nouvelle…

Des opérateurs économiques guinéens s’engagent à ne pas augmenter le prix des denrées alimentaires de première nécessité  ou de grande consommation, mais aussi  de mettre  des produits de bonne qualité sur le marché pendant  le mois Saint de Ramadan. Ils l’ont fait savoir ce jeudi 10 mai 2018, au cours d’une rencontre dans la salle des actes du palais du peuple en présence du ministre du Commerce, Marc Yombouno.

A en croire à ces opérateurs économiques, cette année, le prix du riz, de la farine, de bétails, d’huile, de pain, et autres denrées ne sera pas revu à la hausse comme les années antérieures.

Pour sa part, le directeur général de Sony Pêche évoluant dans trois domaines à savoir la pêche, l’importation du riz et du poulet, d’Hassane Zady dira ceci: «  Chaque année trois mois avant le ramadan  on commence à prendre les dispositions. Par exemple on n’a déjà stocké 30 milles tonnes du riz blanc pour ce mois Saint.  On promet la population guinéenne que chez nous, les prix n’augmenteront pas. On a aussi 20 milles tonnes de riz durant le mois de ramadan, ce qui fait un total de 50 milles tonnes de riz. Il n’y a pas de problème à ce niveau. Et au niveau de la pêche on a un stock de  2 milles tonnes  et pendant le ramadan on aura un stock environ 8 milles tonnes de poissons. Par rapport aux poulets on a déjà un stock vers les 500 tonnes et il y a 1000 tonnes qui arrivent la semaine prochaine ».

Le représentant  de TAFAGUI Mamady Kourouma importateurs de  plusieurs produits alimentaires comme le sucre par exemple  dira qu’«  en ce qui concerne le sucre, Tafagui a fait beaucoup d’efforts depuis l’année passée où le prix était à 350 milles francs le sac. Mais cette année nous avons subi de grandes pertes parce que nous sommes descendus jusqu’à 300 et le prix réel c’est 295 milles francs  hors taxe. Nous avons fait grand effort et nous n’avons pas autre chose à ajouter aux prix ou à diminuer, et vous verrez que nous ne changerons aucunement pas le prix comme les autres l’ont promis rien ne changera  justement ce mois de ramadan, les prix resteront tels qu’ils sont. Nous avons en stock 25.800 tonnes  de sucre».

Les responsables des usines de farines s’engagent  aussi  à produire non seulement une bonne qualité de farine et le prix de sac sera abordable. Pour ce faire, les boulangers aussi ont prix l’engagement que si une bonne qualité de farine est produite il y aura pas non seulement une  augmentation du prix de pain mais aussi  il n’y aura  pas de crise. Même  engagement pris par les marchands  de bétails et les bouchers  pour cette fois-ci d’avoir de la bonne  qualité de viande.

De son côté le ministre du commerce Marc Yombouno lance un appel à tous ces opérateurs économiques guinéens  «Nous demandons à tout un chacun de respecter d’abord le sens de la solidarité et le soutenu de ce mois des enseignements qui se donnent, la charité. Pour que chacun en ce qui le concerne en toute responsabilité si les prix au niveau des grossistes, des importateurs, des boulangers et autres n’a pas changé, nous demandons à tout un chacun quelque soit le maillon qu’il occupe de ne pas changer le prix aussi. Nous demandons également aux importateurs d’’amener en Guinée des produits de qualité. Nous demandons aux distributeurs de mettre en place des dispositifs de distribution et de stockage qui répondent aux normes pour ne pas que ces produits soient altérés et nous demandons aussi nos frères boulangers   industriels de faire en sorte que si la farine est de qualité que cette qualité se retrouve dans la baguette de pain ».

Mohamed Y pour ScoopGuinée