Home / Actualité / CNSS : Alpha Condé inaugure le premier centre de Cathétérisme cardiaque en Guinée

CNSS : Alpha Condé inaugure le premier centre de Cathétérisme cardiaque en Guinée

Partager l'article

Au cours d’une grandiose cérémonie organisée dans les locaux de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, (CNSS), le président de la République le Pr Alpha Condé a eu l’honneur de couper le cordon inaugural du tout premier centre de Cathétérisme cardiaque en Guinée. La rencontre s’est tenue en présence de plusieurs personnalités du gouvernement, de la CNSS, et du secteur sanitaire.

Ce centre de Cathétérisme mis en place par la Direction générale de la CNSS a pour but de contribuer à l’amélioration des soins des malades cardio-vasculaires de Guinée. Outre, il permettra de réduire les dépenses liées aux évacuations de patients pour obtenir ces soins dans d’autres pays comme la France, la Tunisie, le Maroc, etc. «Dorénavant les patients cardiaques n’auront plus besoin de dépenser 4500 euros pour des traitements à l’extérieur parce qu’ils peuvent en bénéficier sur place avec un montant de 1000 à 1500 euro», a confié un responsable médical du centre.

Dans son discours de bienvenue, le Directeur général de la CNSS, El hadj Malick Sankhon a réaffirmé son engagement et son soutien à l’endroit du chef de l’Etat le Pr Alpha Condé pour tous les efforts consentis durant son parcours politique. Puis, il dira : «c’est toujours avec une joie immense Monsieur le Président de la République que la CNSS vous accueille pour la 3ème fois à son siège. Permettez-moi au nom de tous les travailleurs de la CNSS de vous souhaiter la bienvenue. En ce qui nous concerne, nous restons depuis 60 ans profondément attachés à notre mission qui consiste à assurer aux travailleurs salariés une protection contre la précarité. Fort malheureusement, pendant plusieurs décennies la CNSS est restée dans le cadre des recouvrements des cotisations, versement et prestations sociales. Cependant, la CNSS a entamé depuis 2010 un véritable chantier de modernisation en vue d’améliorer la qualité de ses services et rendre adéquates les prestations sociales. S.E le Président de la République, grâce à votre bienfaisance, la CNSS est rentré dans une nouvelle ère axée sur les résultats. Grâce à cette méthode de gestion, les acquis sur les plans organisationnel et institutionnel sont énormes», a-t-il affirmé.

En substance il a fait savoir que le centre de Cathétérisme cardiaque qu’ils inaugurent aujourd’hui est une parfaite illustration de ces acquis. « Il est réalisé au sein du centre de diagnostic de la CNSS inauguré en 2016 et qui permet au milliers de patients de disposer de diagnostics fiables pour avoir une thérapie aux pathologies décelées. Ce code Cathétérisme cardiaque vient répondre à un besoin auquel un bon nombre de personnes était confronté, aller à l’étranger pour chercher des soins. Hélas pour diverses raisons certains ont perdu la vie et d’autres présentent des cicatrices aux conséquences économiques et sociales dramatiques. En réalité, les situations critiques doivent immédiatement être prises en charge par des experts formés à cet effet et dans des infrastructures conséquemment équipées. S.E Monsieur le Président de la République, grâce à votre clairvoyance la CNSS va mettre à la disposition de la Guinée cette infrastructure et des hommes pour sauver des vies ici en Guinée». El-hadj Malick Sankhon a aussi rappellé que le centre en inauguration est financé sur fond propre et comprend une salle d’intervention, une salle de contrôle, une salle de soins intensifs cardiaques avec des équipements de dernière génération capables de réaliser la Coronarographie, l’angioplastie coronaire, l’angioplastie périphérique, le Pacemaker, sonde de stimulation, valvuloplastie mitrale au ballon et la valvuloplastie aortique au ballon. Il a ajouté que l’équipe médicale travaille sous la vigilance d’un médecin Tunisien riche de plusieurs années de pratique en France et dans son pays. Tout en précisant que ce expert partagera donc ses expériences avec un jeune personnel choisi rigoureusement et envoyé en stage dans des cliniques en Tunisie

Le Ministre de la Fonction Publique et du travail a remercié à son tour le Président de la République et a fait savoir qu’il mesure la complexité de la mission assignée à son ministère et la pertinence des actions à mener pour l’amélioration des conditions de vie de l’ensemble des travailleurs de notre pays. Par ailleurs, il s’est félicité de la mise sous la même tutelle de toutes les structures chargées de la protection sociale des travailleurs de Guinée, à savoir : la Caisse Nationale de Prévoyance sociale, l’Institut national d’assurance maladie obligatoire et la CNSS. Encore selon lui, toutes ces structures doivent être mises à l’actif du gouvernement et sous l’impulsion du chef de l’État le Professeur Alpha Condé.

Ayant présidé la rencontre, le Pr Alpha Condé a pour sa part rappelé que c’est pour lui un grand honneur de participer à cette inauguration qui fait partie des innovations posées par la direction de la CNSS dans l’amélioration des conditions sanitaires du peuple de Guinée. «Nous étions obligés d’évacuer certaines situations soit à Tunis, au Maroc ou encore en France. Mais pour initiative, on a décidé que dans les cinq ans prochains la tendance sera inversée.

En plus des réalisations faites par la CNSS, l’hôpital Donka est lui aussi doté de matériels de dernière génération et il en est de même pour l’hôpital Sino-guineen mais cela n’est pas suffisant. Voilà ce qui m’a poussé à mettre en place une commission de médecins pour faire le point sur tous les équipements actuellement disponibles car la SFI est prête à financer la réalisation d’une clinique avec le matériel de général électrique pour que tous les Guinéens désireux de soins puissent en obtenir sur place avec des équipements ultra modernes», a-t-il mentionné.

IL a rappelé que cette dernière méthode permettra de mettre fin à une certaine forme d’injustice car généralement les personnes évacuées doivent avoir des moyens ou des relations au sein du gouvernement. Alors que les citoyens lambda par marque de ces moyens se confrontent à des difficultés d’accès aux soins. «Parmi tant d’autres secteurs, la santé occupe une place prépondérante car sans elle l’homme ne peut jouir de ses capacités ou des bien de sa partie» a–t-il précisé.

Par ailleurs, il prévient que
la caisse nationale de sécurité sociale doit connaître des remaniements au niveau du personnel pour permettre plus de dynamisme de la part de son Directeur général qui est très engagé et qui est capable d’en faire plus.

A l’issue de cette phase, le Président de la République a été convié à une visite guidée dans l’optique de découvrir le nouveau matériel sanitaire dont s’est doté la CNSS pour le bien du peuple de Guinée.

Pour saluer sa politique de protection sociale en faveur des Guinéen, un satisfecit a été décerné au chef de l’État le Pr Alpha Condé ainsi qu’au représentant de l’OMS en Guinée pour sa contribution à l’équipement du centre de Cathétérisme de la CNSS.

La rencontre s’est soldée par un bain de foule qui a été offert au chef de l’État par les centaines de guinéens ayant pris part à la rencontre et conscients des avancées enregistrées depuis son avènement à la magistrature suprême du pays.

Amadou Bayo Kanté


Partager l'article