Flash Infos
Home / Actualité / Célébration en Guinée de la 25è journée africaine de la prévention des risques.

Célébration en Guinée de la 25è journée africaine de la prévention des risques.

Partager l'article

Ouverture ce jeudi, 29 avril 2021, des  
travaux de la 25é édition journée africaine de la prévention des risques professionnels ( JAPRP), sous le thème : ” impact de la Covid-19 sur les activités de prévention des risques professionnels des organismes nationaux de santé et de sécurité au travail dans l’espace JAPRP. C’est le ministre de la fonction publique de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration qui a présidé l’ouverture des travaux.Une initiative de la caisse nationale de sécurité sociale.

En effet, la célébration  de cette journée prévue demain vendredi 30 avril 2021, a pour objectif   de promouvoir les bonnes pratiques en matière d’activités de prévention des risques professionnels émanant de la crise sanitaire à Covid-19  dans l’espace IAPRP.

Et quant aux objectifs spécifiques, il est question d’établir un bilan national de la santé et sécurité au travail ( SST) en période de crise sanitaire à Covid-19

Analyser les impacts de la Covid-19 sur les activités de prévention des risques professionnels des organismes nationaux de santé et sécurité au travail, proposer  des mesures de résilience à la crise sanitaire à Covid-19, partager les bonnes pratiques en matière d’activités de prévention des risques professionnels.

Selon Malick Sankhon, directeur général de la caisse nationale de sécurité sociale ( CNSS), parmi les nombreux défis auxquels ont fait face les gouvernements, les employeurs, les travailleurs et des sociétés entières dans le monde pour lutter contre la pandémie de la Covid-19, figure la Santé et sécurité au travail: ” célébrée le 30 avril, la journée africaine de la prévention des risques professionnels promeut la prévention des accidents de travail et maladies professionnels dans la sous-région.  Cette journée offre l’occasion d’attirer l’attention de l’opinion nationale sur les questions de sécurité et de santé professionnelles dans nos pays...”

Ainsi, il existe plusieurs niveaux de risques sur les lieux de travail dans le contexte Covid-19, notamment le risque d’exposition plus faible, le risque d’exposition moyen, le risque d’exposition très élevé. La spécificité des risques réside entre autre dans leur degré, intensité ou même  de la nature ou l’environnement de travail.

Pour Dr Mamadou Oury Balde , directeur des urgences à l’organisation mondiale de la Santé, la prévention des risques professionnels est un axe majeur du développement économique et social, intégrant la dimension de productivité, de santé  et de bien-être: ” C’est l’occasion pour moi de rappeler les clés pour les lieux de travail sains, conseillées par l’OMS. Car, une entreprise ne peut prospérer sans travailleurs en bonne santé: clé n°1 engagement et implication des supérieurs, clé n°2, impliquer les travailleurs  et leurs représentants, clé n°3: ethnique et respect des lois , clé n°4: utiliser un processus  systématique et global pour assurer l’efficacité et l’amélioration continue, clé n°5, durabilité et intégration”.

Pour terminer, il réaffirme la disponibilité de l’OMS à continuer à travailler, de concert avec toutes les parties prenantes pour contribuer à l’amélioration de la santé et du bien-être des populations guinéennes à travers la couverture santé universelle, la sécurité sanitaire et la protection des groupes vulnérables, dans cet environnement dominé par les préoccupations d’endiguer la Covid-19″

En lançant officiellement les travaux, le ministre de la fonction publique de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration, Dr Mamadou Ballo à  rassurer la caisse nationale de sécurité sanitaire  initiatrice de cet évènement en ces termes: ” le gouvernement  est résolument engagé à vos côtés pour toutes les actions et politiques de développement d’une culture de prévention.

Et les résultats attendus des travaux de Conakry sont entre autres,  le bilan national  de la SST en période de crise sanitaire à Covid-19  est établi , les impacts de la Covid-19 sur les activités de prévention de risques professionnels des organismes nationaux sécurité et santé au travail sont analysés, des mesures de résilience  à la crise sanitaire sont proposées. Selon  le bureau international du travail, deux millions de travailleurs au total meurent chaque année dans les accidents du travail ou par suite de maladies professionnelles.

Balla Yombouno


Partager l'article