Home / Actualité / Le ministre de la Santé, signe et persiste que la césarienne est gratuite en Guinée

Le ministre de la Santé, signe et persiste que la césarienne est gratuite en Guinée

Lors de la conférence hebdomadaire des ministres, le ministre de la Santé, Dr. Edouard Niankoye Lamah , s’est présenté à son tour ce lundi 13 mai devant la presse, au cours de laquelle, il a évoqué la fameuse question sur la gratuité de la césarienne. Une mesure prise par le gouvernement guinéen depuis 2011 mais qui n’est pratiquement jamais respectée dans les hôpitaux.

En effet, sur ce point qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, le ministre Niankoye insiste que la césarienne reste gratuite en Guinée, car c’est une volonté politique et personnelle du président de la République.

A cet effet, le ministre dira que depuis l’avènement du Pr. Alpha Condé au pouvoir, le gouvernement guinéen a beaucoup investi dans ce sens, en dotant les hôpitaux, de kits césariens comportant tous les médicaments, pour ne pas que la patiente paye un centime lors de douloureux accouchement.

‘’Les soins obstétricaux  et néonatals d’urgence ont été rendus gratuits. A cet effet, les conditions de prise en charge des femmes en grossesse ont été créées, à travers l’achat et la distribution à tous les centres de santé et hôpitaux des kits césariens’’, dit-il.

Pourtant, malgré ces kits césariens disponibles dans les hôpitaux, les femmes continuent à payer de l’argent dans les maternités. Sur ce, le ministre met garde les agents de santé qui soutirent de l’argent aux patientes. Ainsi, M. Niankoye demande aux citoyens qui subissent cette ‘’escroquerie’’  d’attirer l’attention du gouvernement pour sanctionner ces ‘’agents mal intentionnés’’, car dit-il, l’Etat paye très cher la gratuité de la césarienne à tous les niveaux.

‘’La césarienne est gratuite, il faut saisir le département lorsqu’on vous demande de payer’’, a-t-il lancé en direction des personnels de santé, notamment des maternités de l’ensemble du territoire national.

Bah Ibrahima pour Scoop Guinée

Envoyer un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par un astérisque *

*