Actualité, Politique, Societe

Mission du CNT auprès des populations : « 77% des personnes interrogées sont favorables au bipartisme et plusieurs autres soutiennent le CNRD »

Dans l’après-midi d’hier, mercredi 11 mai 2022, le conseil national de la Transition a procédé à la présentation de son rapport final sur les différentes missions de consultation des Guinéens sur la Transition en cours en Guinée depuis le 05 septembre dernier. Et, à en croire Fatima Camara, rapporteure générale du CNT, 25 000 Guinéens ont été directement touchés par les missions du CNT ; et, 77% des personnes interrogées souhaitent l’instauration du bipartisme en Guinée, nous rapporte-t-on.

La rapporteure générale du CNT a fait état de plusieurs aspects à savoir que les populations ont largement soutenu et encouragé le CNRD et son gouvernement à œuvrer en faveur de la justice, la réconciliation nationale et l’organisation des élections libres et transparentes.

« Lorsque nous nous sommes installés, nous nous sommes retrouvés, parce que nous étions soucieux de commencer nos activités sur une base participative. C’est ainsi qu’en harmonie avec le CNRD, nous avons décidé de déployer des équipes à l’intérieur du pays, dans les 33 préfectures et dans les 6 communes de Conakry. Nous avons décidé lors d’une plénière de nous répartir en 17 équipes et commencer ces activités dans une période de 10 jours afin d’accueillir le maximum possible les préoccupations vis-à-vis des attentes. Et, puisque nous voulions rencontrer les citoyens, surtout ceux à la base, nous avons élaboré une stratégie, une méthodologie, pour nous permettre de toucher du doigt les réalités de vie des citoyens, leurs préoccupations. Parce que chacun a des préoccupations liées à sa vie et à celle de la nation.

Sur le plan de la collecte et du traitement des données, nous avons imprimé 8000 guides d’entretien que nous avons mis à la disposition des conseillers nationaux au départ des missions. Ils sont revenus avec 4 281 fiches correctement renseignées qui ont été ensuite saisies dans l’outil digital conçu à cet effet, soit un taux de réponse de 53,51%. C’est sur la base de ces informations que les graphiques ont été générés. Toutefois, ce sont au total 25 000 Guinéens qui ont été directement touchés par les missions.

En effet, ces missions de concertation ont aussi été marquées par des entretiens individuels, des focus-groupes et des assemblées consultatives qui ont permis aux citoyens de s’exprimer librement. Pour une question d’efficacité, une application a été conçue pour collecter et centraliser l’ensemble des données récoltées sur le terrain. Sur la base de ces données, un travail statistique a été fait pour concevoir des représentations graphiques propres à faciliter la lecture des avis et attentes des populations », a expliqué Fatima Camara.

Pour ce qui est du système politique à adopter en Guinée, la rapporteure générale du CNT a indiqué que 77% des populations touchées se sont prononcées en faveur du bipartisme.

« Sur le plan du système politique à avoir en Guinée, les citoyens rencontrés et interrogés ont émis leurs avis par cette autre problématique. 77% des personnes interrogées sont favorables au bipartisme, alors que 23 % sont seulement favorables au multipartisme.

Quant à la réussite de la Transition, les personnes interrogées ont exprimé leurs conditions préalables pour sa bonne réussite. Sur cette question de réussite, les Guinéens se sont exprimés majoritairement sur l’organisation d’élections libres et transparentes, la réconciliation nationale, la rédaction de la constitution, la justice, la lutte contre la corruption, la récupération des biens de l’Etat, etc. Pour cela, ils se sont exprimés spontanément sur la durée et estiment qu’il faut accorder trois à cinq ans pour arriver à bout des grandes étapes de la Transition », a déclaré Fatima Camara.

Abdoul Maf

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*