Flash Infos
Home / Actualité / Ministère de l’investissement : Curtis entre en fonction…

Ministère de l’investissement : Curtis entre en fonction…

CONAKRY – Gabriel Curtis est désormais le ministre de l’investissement et des partenariats public-privé (PPP). Il a pris fonction ce jeudi 31 mai 2018, à travers une passation de service piloté par le secrétariat général du gouvernement.

Dans son allocution, le tout nouveau ministre de l’investissement et des partenariats public-privé  déclaré que  « la création de son département dénote de toute l’importance accordée par le gouvernement à l’investissement. Pérenniser les acquis et continuer à améliorer l’économie du pays et la création d’emplois de qualités seront nos principaux défis ».

A la tête de ce nouveau département, Gabriel Curtis  souhaite mettre en place une administration pragmatique, basée sur la compétence et le professionnalisme afin d’atteindre les objectifs qui lui ont  été assignés par le président de la République  et  le premier ministre.

Et selon lui il s’agit  « Mettre en œuvre des stratégies adaptées pour attirer les investissements, opérationnaliser l’unité PPP ;  travailler sur des projets structurants pour aider à la croissance à deux chiffres de l’économie de notre pays et favoriser le développement du secteur privé, mettre en œuvre des petits et très petits projets de stimulus et d’investissements divers à travers des mécanismes de PPP innovants à l’attention de nos populations ;vulgariser et faciliter l’opérationnalisation de la politique nationale du contenu local pour accroitre les opportunités pour notre secteur privé ;identifier et continuer la mise en œuvre des réformes nécessaires à l’amélioration du climat des affaires en Guinée ».

Comme pour dire il  ne peut y avoir d’Etat fort sans secteur privé national fort. Ceci est une affirmation en laquelle  crois le nouveau ministre. Et c’est pour cette raison  dit-il «  j’accorde tout mon soutien au secteur privé, qui trouvera en moi un défenseur de sa cause. Je serai à son écoute, et assurerai sa promotion. Cependant, je demande au secteur privé de faire preuve de plus de pragmatisme, de rigueur et d’organisation pour un partenariat entre le public et le privé plus fécond.  Nous allons veiller à ce que nos concitoyens à l’intérieur du pays bénéficient d’une attention particulière et aussi, dans la mesure de nos moyens, favoriser les initiatives portées par les femmes et les jeunes ».

Mohamed Y pour ScoopGuinée