Flash Infos
Home / Actualité / Conakry : le ministre du Budget inaugure le premier Centre de Gestion Agrée

Conakry : le ministre du Budget inaugure le premier Centre de Gestion Agrée

La Guinée se dote enfin de son tout premier Centre de Gestion Agrée (ACG) ! La cérémonie inaugurale présidée par le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya a officiellement eu lieu le jeudi 17 mai 2018 à Conakry, en présence des partenaires financiers et d’autres personnalités du pays.

En effet, ce Centre de Gestion Agrée situé au niveau du Rond-point Constantin dans la commune de Matam à Conakry, est d’une grande utilité dans le monde des affaires en République de Guinée. Il offre plusieurs services à ses adhérents qui sont entre autres : l’assistance en matière de comptabilité et de fiscalité, l’élaboration d’états financiers et des informations financières ; le renforcement des capacités par la formation aux méthodes modernes  d’organisation et de gestion et bien d’autres. Grosso modo, le CGA joue le rôle d’interface pour les microfinances, les petites et moyennes entreprises de tout domaine d’activités vis-à-vis de l’administration.

Vu l’importance dudit centre, son Administrateur général, Amadou Baldé a invité les opérateurs économiques à y adhérer. Car selon lui, est une réponse  aux besoins en matière de gestion comptable et fiscale.

Pour sa part, le Président de la Chambre Régionale de Commerce d’Artisanat et d’Industrie de Guinée, Mamadou Baldé très réjoui, ajoutera ceci : «  cet important précieux outil offrira sans doute aux opérateurs économiques de multiples services. Ainsi, l’administration fiscale accordera des avantages aux adhérents. Ceci permettra à l’autonomisation des centres  de gestion agrée aux adhérents de continuer leurs activités par le concours de l’administration fiscale ».

L’Ambassadeur de la Délégation de l’Union Européenne en Guinée, Geradus Gielen a indiqué qu’à travers ce centre, les adhérents  pourront bénéficier  d’autres avantages à savoir, l’accès aux crédits bancaires pouvant sans doute rehausser l’expansion de leurs activités commerciales.

Parlant toujours de la portée de ce centre, le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya a dit : «  Ce centre répond aux besoins de renforcement des capacités de nos opérateurs économiques, de nos entreprises locales. Vous savez, notre économie est dominée à plus de 70% par le secteur informel. Mais, dans ce secteur il y’a des hommes et des femmes qui ont la capacité, qui ont la volonté pour lesquels il y a nécessité d’accompagnement. Donc, ce centre vient répondre à ce besoin. C’est pourquoi tous les acteurs qui rentrent dans ce secteur bénéficieront d’un abattement de l’impôt sur les bénéfices de 50% pour les trois premières années et 25% à partir de la quatrième année. Mais la seule condition, sait que ces acteurs économiques acceptent de suivre des formations pour qu’on puisse les préparer à la formalisation. Parce qu’on veut vraiment qu’il ait des champions guinéens comme le dit le Président de la République, qui opèrent en surface, et qui peuvent accéder aux crédits bancaires, et accéder aux marchés publics… », a-t-il expliqué.

D’autres avantages est aussi à signaler dont la prévention des risques ; le renforcement des capacités ; une exonération de patente au titre de l’année d’adhésion et les deux années suivantes ; la facile gestion des situations de la vie courante…

En outre, cette cérémonie a pris fin par la coupure du ruban d’inauguration avant la visite de l’enceinte.

F. Sita Camara pour ScoopGuinée