Home / Societe / Conakry : l’Union des consommateurs de Guinée, entend lutter contre les produits avariés

Conakry : l’Union des consommateurs de Guinée, entend lutter contre les produits avariés

Partager l'article

L’Union des Consommateurs de Guinée (UCG) a présenté, mardi 15 mai 2018, devant la presse à Conakry une nouvelle plateforme dénommée ‘’Espace Consommateurs UCG ‘’ de lutte contre les produits avariés. A savoir que cette plateforme est disponible sur sa page Facebook.

Selon son président, Ousmane Keita, l’objectif est d’unir l’ensemble des consommateurs autour de cette plateforme pour dénoncer la consommation des produits nuisibles à la santé. C’est aussi un moyen pour l’ensemble des consommateurs de contacter aisément les membres de l’UCG en cas de problèmes notamment ceux dépendants d’Electricité de Guinée (EDG).

En effet, cette plateforme sera un moyen permettant aux consommateurs d’informer facilement leurs compatriotes sur l’existence des produits de mauvaises qualités d’un tel endroit ou à un autre, à travers les photos et des vidéos prises sur place. Ainsi c’est par cette page Facebook que les textes juridiques relatifs aux produits consommables seront régulièrement diffusés, par l’UCG.

« Si vous êtes victimes d’une expérience malheureuse dans une restauration, avec des preuves à l’appui, vous pouvez publier sur la plateforme ; si le produit est périmé et atteint la santé du consommateur, ce dernier, a le droit de porter plainte et nous le soutiendrons », dira, M. Keita.

A quelques heures du mois Saint de Ramadan, le président a profité de l’occasion pour avertir les commerçants sur la nécessité de maintenir la stabilité des prix. A cet effet, il a dit que, si quelqu’un outrepasse le barème des prix fixés, des mesures seront prises pour que son magasin soit fermé.

Par ailleurs, le président de l’UCG, a salué les avancées de l’EDG sur sa gestion, notamment la réparation des transformateurs ou d’autres pannes en moins de 72 h. Néanmoins, il a souhaité que la société face plus d’effort pour servir correctement l’ensemble de sa clientèle. C’est dans cet esprit que M. Keita  demande à certains consommateurs d’arrêter de manifester contre le délestage du courant électrique. Car il estime, qu’il n’est plus nécessaire de faire la violence pour avoir le courant, en cas de problème, il suffit juste d’appeler le numéro vert de l’EDG, ou bien contacter l’Union des Consommateurs de Guinée.

« S’il y’a un problème au niveau d’un transformateur, je vous prie de ne pas vous fatiguez, ne descendez plus dans la rue, n’allez plus vous blesser, n’allez plus vous battre avec les forces de l’ordre, appelez tout simplement le service de dépannage, si c’est compliqué, appelez nous, quand on vient, il y aura des résultats. Il n’y’a aucune raison pour que dans un quartier qu’il y ait un problème de transformateur », a-t-il, conclu.

A noter que lors de cette conférence, le président de l’UCG, a fait l’état des lieux de l’insécurité alimentaire, notamment, le cas de la farine, des bouillons et les eaux minérales. C’est dans ce sens qu’il a parlé de la formation des acteurs impliqués dans ces domaines pour pouvoir détecter les produits de bonne qualité.

Pour sa part, le représentant du ministre du commerce, Directeur National, Bafodé Soumah, a salué l’initiative de l’UCG et promet que son département aidera la structure à avoir un budget de fonctionnement.

Ibrahima Soya Bah pour ScoopGuinée

 


Partager l'article