Flash Infos
Home / Actualité / La ministre Malado Kaba explique le processus de mise en œuvre du CUT aux EPA

La ministre Malado Kaba explique le processus de mise en œuvre du CUT aux EPA

La ministre de l’économie et des finances a rencontré ce lundi 19 février 2018, dans les locaux du trésor publique les directeurs des établissements publics à caractère administratif (EPA) ainsi que leurs comptables pour les sensibiliser, les informer sur le processus de mise en œuvre du compte unique du trésor (CUT).

Selon Malado Kaba, cette rencontre fait suite à la communication que son département a fait en décembre 2017, qui visait à informer, promouvoir l’adhésion de tout  gouvernement dans la mise en œuvre de cette réforme importante qui selon elle, vient renforcer le cadre de nos finances publiques.

Et parlant de la rencontre de ce lundi avec ces derniers, la ministre de l’économie et des finances répond qu’ «  aujourd’hui, le but de la rencontre c’était de les expliquer, ce qu’un compte unique du trésor, pourquoi nous avons besoin de mettre en œuvre cet outil ? Effectivement,  il était également prévu de les expliquer le cadre légal. Nous nous sommes ensuite prêtés à un jeu de question réponse qui je crois a été extrêmement enrichissant pour nous. Puisse que ça nous permet également de compléter un certain nombre d’aspects pour pouvoir assurer le succès de cette reforme »

Plus loin, la ministre a expliqué  c’est quoi le compte unique du trésor  et ses avantages: «  le compte unique du trésor vise à assurer le principe d’unité de caisse qui est consacré par notre loi organique relative aux lois de finance, et qui donc établi  que toutes les ressources publiques, des administrations publiques doivent figurer dans un compte unique. Les avantages de ce compte unique du trésor (CUT) sont entre autres : d’assurer une visibilité totale, une transparence totale et la transabilité des opérations de trésorerie de l’Etat. Deuxième aspect a également trait à la possibilité pour l’Etat  également d’assurer les paiements vis-à vis des tiers, et je dirai un troisième aspect important c’est de permettre  et faire en sorte que l’Etat réduise les empreints qu’il aurait à faire notamment auprès du système bancaire en cas de déficit à combler ».

L’une des préoccupations les directeurs des établissements publics à caractère administratif (EPA) ainsi que leurs comptables c’est bien la garantie du ministère pour avoir accès à leur ressources sans problème. Sur ce point, Malado Kaba tranche: «  L’accès à leurs ressources sera bien évidemment assuré, il ne s’agit absolument pas pour le trésor public de s’accaparer de leurs ressources, mais uniquement faire en sorte pour qu’il ait une meilleure visibilité du côté des ministères chargés des finances et  donc les EPA auront un total accès à  leurs ressources financières ».

MY pour ScoopGuinée