Home / Actualité / Un analyste guinéen révèle la version ésotérique de la démission de Mugabé (Entretien)

Un analyste guinéen révèle la version ésotérique de la démission de Mugabé (Entretien)

“L’icône Robert Mugabé, a su laisser la richesse et l’ADN de l’unité nationale au Zimbabwe ; c’est un exemple à suivre… “

Le 06 décembre 2017, notre Rédaction a rencontré l’analyste Touré Sidiki, l’ex spécialiste en paix et sécurité transfrontalière de Mano River Union. Au cours de cette entrevue, cet Astrologue nous a révélé la version ésotérique de la démission du Président Mugabé qui, d’après lui, est une stratégie de l’icône Africain et de son peuple, pour léguer aux  héritiers Zimbabwéens, la richesse et l’ADN de l’unité nationale recouvrés.

Scoop-Guinée : Avant tout, comment vous avez connu le Président Mugabe si éloigné de vous ?

Touré : J’ai connu le Président Mugabé par son nom et par sa date de naissance : Il est né un jeudi, le 21 février 1924 sous le signe du poisson 1er décan ; sa vie est régie par les vertus métaphysiques des nombres 1, 3, et 4 qui déterminent sa personnalité caractérielle et son destin aux yeux des «initiés ».

Expliquez-nous ce que c’est la version ésotérique de la démission du président Mugabé ?

Elle n’est autre chose que la version mystique ou cachée de sa démission incompréhensible par les non-initiés ; parce que l’intelligence des « tabous » empêche de comprendre les passages figurés et mystiques  des écritures, des actes et des paroles : Tous les lettrés savent lire les saintes écritures, mais combien d’entre eux comprenne le sens de ce qu’il lise ? Pas plus qu’’un (1) sur dix millions (1/10.000.000) ; donc, ne soyons pas étonné que les « profanes » ne comprennent pas la version ésotérique de la démission du Président Robert Mugabé :

Voici un exemple : Au cours de l’une de  mes conférences culturelles en Mai 2003 à la maison des jeunes de la région administrative de N’Nzérékoré, affectueusement appelé NZaly par nous fils et neveux des forestiers Guinéens; quand la salle de conférence était       bourrée de participants dont des musulmans et des chrétiens, j’ai demandé qui peut nous expliquer les versions ésotériques des versets 16, 17 et 18 du chapitre 13 de l’apocalypse ;  et qui peut nous expliquer les versions ésotériques des versets 61, 62,75 et 76 de la sourate 25 du Sant Coran ? Certains participants ont pu réciter ces versets, mais personne n’a pu les expliquer ésotériquement.

Sachons que quatre cent quatre-vingt (480) ans avant Jésus Christ, Pythagore avait passé plus de vingt (20) ans de recherche en Egypte chez nous en Afrique, avant d’aller créer son école Pythagoricienne chez eux, parce que nous sommes ce que nous sommes ; et quiconque récitait ouvertement le dernier théorème de Pythagore, était passible de peine de mort dans l’école secrète .

C’est pourquoi  l’enseignement  de l’astrologie a été supprimé à la Sorbonne et à l’académie par Monsieur Jean Baptiste Colbert Ministre de Louis XIV depuis 1666 jusqu’ à nos jours ; et c’est pourquoi  madame Elisabeth Teissier, l’astrologue attitré du Président Mitterrand, témoigne dans son livre intitulé sous le signe de Mitterrand, que malgré ses relations avec le président français, qu’elle avait tout fait pour réintégrer l’enseignement de l’astrologie à la Sorbonne, mais en vain.  En vérité, la démission de l’icône Mugabé, a laissé la richesse et l’ADN de l’unité nationale entre les mains des Zimbabwéens.

Pour donner d’amples détails sur la version ésotérique de la démission du Président Mugabé, j’organiserai des conférences culturelles au palais du peuple et dans les écoles sur les thèmes : la version ésotérique de la démission du Président Mugabé, sur l’agression économique contre la République de Guinée et sur la réconciliation nationale en Guinée ; le programme de ces conférences sera diffusé par les médias avant.

Quels conseils vous pouvez donner aux Zimbabwéens en ce moment ?

J’ai un seul conseil pour les zimbabwéens : C’est de construire un statut géant de leur libérateur Robert Mugabé dans un nouveau cimetière où ils doivent enterrer Mugabé et ses compagnons de lutte ;  que ce statut  soit inauguré un 21 février qui coïncidera à la date anniversaire de l’icône Africain que le bon Dieu leur a attribué. Ainsi, leur pays sera sous la protection divine et Ils ne seront plus comme les héritiers de ceux qui ont profané les tombes et les statuts de leurs héros pour salir leurs mémoires ; tels que ceux qui ont crucifié Jésus et ceux qui ont persécuté le neveu du Prophète Mohamad (P.S.E).

Avec les tabous dont vous faites allusion, comment vous allez transmettre votre connaissance ?

Depuis des dizaines d’années je cherchais des héritiers parmi mes frères et mes amis ; le seul qui était apte à recevoir le « message » est tombé malade il ya des années, mon grand frère et ami, le ministre Galéma Guilavogui : Ce n’était pas par hasard que les deux premiers Présidents de notre pays, l’avaient choisit comme ministre du même poste de l’enseignement Pré-universitaire : (11) ans avec le premier et (5) ans avec le deuxième. Bref, c’est maintenant que j’ai rencontré trois jeunes qui sont aptes à recevoir mon « message » : Un  Béninois, un Peul Guinéen et un de mes neveux. Le choit d’un « héritier » dans le sens ésotérique est vraiment délicat : Les deux plus grands philosophes de l’humanité que le bon Dieu a créée, n’étaient pas des intellectuels « distingués », le Seigneur Jésus Christ et le Prophète Mohammad (PSE), mais ils avaient étés choisis en connaissance de cause…

Est-ce que vos livres ne formeront pas des gens comme vous ?

Non, j’aurai regretté mon indiscrétion culturelle, comme ceux qui ont livré les formules de la bombe H et de la dynamite aux « intellectuels » qui secouent notre monde en ce moment.  Croire que tout est écrit par l’ordinateur est une erreur; aucun ordinateur, aucun livre exposé à vendre, ne contient un seul secret ésotérique ; car même les jumeaux n’ont pas les mêmes thèmes astraux que leurs jumeaux, c’est pour cela que leurs caractères, leurs destins et leurs vies différents.

Bref, le choix d’un héritier à initier ésotériquement, est très délicat : Voici un autre exemple : C‘est après que Samory Touré aie passé sept ans d’esclavage pour obtenir la liberté de sa mère, que ses oncles Tomas de Wassaizia (sous préfecture de Bofossou), l’avait initié et béni. Au cours du centenaire de sa mort à Kérouané à l’an 2000, où j’y étais avec messieurs Galéma Guilavogui, Sydia Touré, Ousmane Kaba, mesdames Adja Saran Daraba, Rouqui Barry et tant d’autres… Nkoro Mory Touré (que son âme repose en paix), était le porte-parole de la famille Touré et l’oncle Kékoura Onivogui de Wassaisia (que son âme repose en  paix), représentait nos oncles Tomas ce jour.

En ce qui concerne ma petite connaissance, je ne ferai jamais comme les « intellectuels » qui ont livré les formules  qui devaient restées tabous à ceux qui menacent l’humanité en ce moment; et je conseille tous ceux qui liront mes écrits, de se méfier des flatteurs et des menteurs qui troublent le monde pour vivre inconsciemment.

Comment communiquer avec vous ?

On peut me joindre par mon émail : sidikitoure5@gmail.com, ou  mon téléphone n° 00224 655 472 099 à Conakry en République de Guinée.

Propos recueillis par Camara F. Sita 

ScoopGuinée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un commentaire

  1. Oui, Tout Mr Toute. Vos sont présis. Tout peut s’expliquer ici bas. Nous prions Dieu de vous donner longue pour nous permettre de profiter de vos expériences.