Home / Actualité / Opérations de dégagement des emprises de la voirie urbaine à Conakry: le gouvernement “n’entend pas réculer”

Opérations de dégagement des emprises de la voirie urbaine à Conakry: le gouvernement “n’entend pas réculer”

Partager l'article

Le Gouvernement a animé un point de presse ce lundi 22 février dans l’enceinte du gouvernorat de la ville de Conakry dans le but d’apporter des précisions sur la campagne de déguerpissement des emprises de la voirie urbaine de la capitale.

Dans sa prise de parole, le porte-parole du gouvernement, Aboubacar Sylla également ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique assure que : « Ces opérations de déguerpissement s’inscrivent en droite ligne avec le slogan du président de la République ”gouverner autrement”. Elles ne visent aucune personne, encore moins une communauté. Nous voulons que ça soit une opération pérenne, une opération d’aménagement et d’embellissement de la ville de Conakry. Cette opération va permettre aussi de créer de l’emploi ».

De son côté, le ministre la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Ibrahima Kourouma a, réitéré sa détermination d’aller jusqu’au bout dans ces opérations en vue de moderniser la ville de Conakry. Pour lui, la démarche vise à améliorer les conditions de vie des populations.

« Chacun de nous vit à Conakry et voit comment il y a les occupations anarchiques. Tous les jours, il y a de nouvelles constructions anarchiques, l’occupation anarchique des domaines de l’État. Conakry ville moderne passe par l’embellissement de la ville. Il faut remercier les populations car certains n’attendent même pas l’arrivée des machines pour libérer les emprises. Mais ce qui est sûr, nous allons libérer les emprises et faire en sorte que les gens ne reviennent plus ; qu’il y ait l’aménagement.
Nous ne souhaitons pas permanemment venir casser. Nous prions tous les guinéens de ne pas revenir sur les emprises dégagées ; si vous revenez, nous allons revenir et casser à vos frais. Nous ne voulons pas en arriver là. C’est pourquoi nous appelons à l’esprit civique des citoyens », ajoute le ministre de la Ville et de l’aménagement du Territoire.

Aboubacar Ben Soumah

 


Partager l'article

Envoyer un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par un astérisque *

*