Home / Actualité / Vatican: le pape François reçoit le cardinal Pell après son acquittement

Vatican: le pape François reçoit le cardinal Pell après son acquittement

Partager l'article

Le cardinal australien George Pell a été reçu en privé au Vatican par le pape François, ce lundi 12 octobre. Les deux hommes ne s’étaient pas revus depuis trois ans et les accusations de pédophilie pesant sur le cardinal, ancien préfet pour l’économie du Vatican. Cette audience est la marque du volontarisme du souverain pontife sur les réformes financières.

Durant toute la durée du procès du cardinal australien, le Vatican était prudemment resté en retrait, rappelant seulement à plusieurs reprises faire confiance à la justice australienne, assurant attendre « la vérification définitive des faits » reprochés à l’ancien archevêque de Melbourne.

Aujourd’hui acquitté des faits de pédophilie qui lui étaient reprochés, le cardinal australien, que le pape François avait appelé à ses côtés en 2014 pour réformer l’économie du Vatican, semble revenir en grâce. Même si à 79 ans il ne devrait pas occuper de nouvelles fonctions au sein de la Curie, l’audience de ce matin prend un relief particulier.

Scandales financiers au Vatican

Elle intervient alors que de nouveaux scandales financiers éclaboussent le Saint-Siège et ont conduit à l’éviction du cardinal Becciù, l’ancien numéro deux de la secrétairerie d’État, accusé de détournements de fonds et de népotisme.

Le pape François ne cache pas sa volonté d’accélérer l’assainissement des finances vaticanes. Pendant trois ans, le cardinal Pell est celui qui a incarné ce volontarisme sur les questions financières, et s’est créé des ennemis en interne. Signe de ces rivalités internes, peu de temps après la mise à l’écart du cardinal Becciù, le cardinal australien s’était félicité sur Twitter des « récents développements » impulsés par le pape François. « J’espère que le ménage des écuries continuera » avait-il précisé.

Avec RFI


Partager l'article

Envoyer un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par un astérisque *

*