Home / Actualité / L’INIDH a ouvert les travaux de la session ordinaire  de son assemblée plénière 2019

L’INIDH a ouvert les travaux de la session ordinaire  de son assemblée plénière 2019

La 3ème session  ordinaire  de l’assemblée plénière 2019 de l’Institution nationale indépendante des droits humains (INIDH), a ouvert ses assises, ce vendredi 6 septembre 2019, dans la salle des dates du 28 septembre du palais du peuple à Conakry. Une occasion pour son président, Dr Alia Diaby d’égrener les différentes plaintes  reçues par son institution de la part des différentes structures ou institutions.

 

Parlant de cette session  qui prend fin le 25 septembre prochain, Dr Alia Diaby  précise que, durant ces jours, les travaux en commission seront axés sur la préparation d’un document  portant  contribution de l’INIDH au dialogue national.  «  Dans ce cadre les quatre commissions réfléchiront sur les propositions et recommandations de notre institution. Sur la base des rapports  des  commissions thématiques, un rapport synthèse  sera élaboré, adressé à qui droit avant d’être rendu public ».

Selon lui, son institution a, avant tout,  été saisie par un groupe de citoyens dénommé l’Union pour la défense des sinistrés de SOUAPITI ( UDSS) qui soutiennent que les droits des populations riveraines touchées par le projet d’électrification, notamment les planteurs et les éleveurs n’ont pas été indemnisés et que les populations déplacées n’ont pas  été recasées dans le respect des normes d’habilitation et, conformément aux engagement du gouvernement. «  Cette plainte est en instruction et une mission spéciale se rendra sur les lieux à l’effet de documenter les violations alléguées dans le respect du contradictoire avant que l’INIDH rende son rapport »

Mohamed Y.