Home / Economie / Mines : «  Cela fait 9 ans sans un incident d’arrêt de travail », déclare le Directeur en charge de la sécurité de la SAG  

Mines : «  Cela fait 9 ans sans un incident d’arrêt de travail », déclare le Directeur en charge de la sécurité de la SAG  

 

En marge des travaux de la deuxième journée du 1er Congrès africain de la Sécurité et de la Santé au Travail dans les Mines et Carrières  qui se déroule à Conakry depuis le 3 septembre, le Directeur en charge de la sécurité de la Société aurifère de Guinée (SAG), Almamy Sonka Soumah, a signalé que : « Cela fait 9 ans qu’il n’y’a pas eu un cas de mort d’homme pendant le temps de travail au sein de cette société minière, … ».

Dans un entretien accordé à notre reporter, M. Soumah parle des efforts fournis par la SAG pour limiter les risques liés aux accidents de travail.

« Dans le cadre de la sécurité des travailleurs, la SAG est la meilleure société en République de Guinée puisqu’ au moment où je vous parle, on a plus de 11 000 631 heures travail sans incident d’arrêt de travail. Ce qui fait 530 jours travaillés sans incident ; et ça nous fait 9 ans qu’il n’y a pas eu un cas de fatalité à la SAG. C’est pour vous dire que nous en sommes conscients. Nous avons essayé d’identifier et de prioriser les risques. En ce qui concerne les risques majeurs, nous avons fait des analyses poussées et, des moyens ont été mis à disposition pour que les mesures de contrôle qui varient de l’élimination à leur substitution à la mise en œuvre des ingénieries soient beaucoup plus efficaces », dit-il.

Par rapport à la responsabilité sociétale de la SAG, le Directeur rappelle que la SAG n’est pas en marge de son devoir vis-à-vis de la communauté. Avec la réalisation notamment des infrastructures scolaires et sportives, l’adduction d’eau et les moyens mis en place pour l’accès à l’électricité.

A noter que le Directeur de la Sécurité de la SAG a, au cours des travaux du jeudi, 5 septembre, fait une communication sur : « les Responsabilités sociétales des entreprises sur la sécurité au travail dans les mines et carrières ».

Bah Ibrahima