Home / Actualité / D’importants changements intervenus au Port Autonome de Conakry

D’importants changements intervenus au Port Autonome de Conakry

La Directrice Générale du Port Autonome de Conakry( PAC), Madame Touré Aissata Aribot a instauré depuis sa nomination de cette institution, l’autorité de l’État et a redynamisé le trafic portuaire en Guinée !

Le trafic portuaire en Guinée a connu en effet, une croissance de 71% grâce aux réformes stratégiques propulsées par le président de la République, Pr Alpha Condé.

Cette croissance qualifiée d’inédite, s’est traduite par une fréquentation de 1.184 navires en 2018 contre seulement 694 en 2010 dans le PAC. De même, la Directrice Générale rappelle que l’augmentation du trafic annuel de conteneurs est passée de près de 116.000 en 2010 pour plus de 286.000, soit +148% .Dans le souci de rendre plus compétitif le port de Conakry à l’image des ports maritimes de la sous-région comme ceux de Lomé, de Dakar ou d’Abidjan, le gouvernement guinéen a mené plusieurs investissements pour étendre et moderniser le PAC.

À propos de ce secteur maritime, la part du budget national de développement (BND) a été augmentée par l’État guinéen de 4 milliards de francs guinéens (434.000 dollars) à 19 milliards de francs guinéens (2 millions de dollars) par an.

Cet investissement important a permis une nette amélioration dans l’ensemble des trafics portuaires, dont le trafic de marchandises qui était de 6 millions de tonnes en 2010, avant d’atteindre 10,7 millions de tonnes en 2019, soit une augmentation de 56%.

Grâce à la signature récente d’une convention de 25 ans sur l’extension et la modernisation du PAC avec le groupe turc Albayrak, la Guinée pourrait engendrer un bénéficie de 13 millions de dollars par an. Afin de permettre au port de Conakry d’être encore plus concurrentiel avec les autres ports ouest-africains, l’un des défis du gouvernement guinéen est de faire en sorte que le pays puisse récupérer l’essentiel du fret malien qui est estimé aujourd’hui a seulement 3%.

La direction générale a également entrepris un dragage d’approfondissement du chenal d’accès au PAC, qui a permis le placement des navires à gros volumes, ainsi que la construction d’un quai supplémentaire à fort tirant d’eau et d’espaces de stockage de marchandises.

Des conditions « opaques » pour les syndicats se transforment en océan de tranquillité et en un havre de paix et de confiance. L’esprit d’équipe signe son retour grâce au management de l’actuelle directrice.Plus de grèves, la délégation syndicale du Port et les autorités portuaires ont enterré les hostilités d’hier, mains dans les mains, ils œuvrent ensemble pour le bonheur des travailleurs. Le président de la République a eu raison de miser sur le leadership féminin. Les résultats sont palpables, le secteur est à présent sur tous les projecteurs.

En Afrique et ailleurs, le Port de Conakry fait son show.

Récemment Madame Touré, DG du Port a eu une journée de travail avec le ministre des Finances et le Directeur Général des Ports du Libéria .Au cours de cette rencontre, la DG du PAC a défini en présence de ses hôtes, les axes de coopération possible entre les deux institutions portuaires dans l’intérêt du Libéria et de la Guinée. Suivi de la visite d’État de S. E. George Weah (Président du Libéria) sur les installations portuaires du terminal à Conteneurs de Bolloré Africa Logistique et du terminal conventionnel.

En compagnie du Président de la République de Guinée, le Pr. ALPHA Condé, la DG du Port Autonome de Conakry a donné de larges explications aux deux (2) chefs d’État sur les grandes réformes engagées au Port de Conakry sur le respect des normes de sécurité (code ISPS).Dans le même esprit de coopération Portuaire Internationale, la DG du Port Autonome de Conakry a représenté fièrement la Guinée aux travaux du 40ème  Conseil Annuel et à la 15ème Table Ronde des Directeurs généraux de l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) qui s’est tenue à Lomé (Togo) du 17 au 20 juin 2019.Cette tribune internationale a été l’occasion pour la DG du Port de Conakry d’exposer la vision stratégique du Port Autonome de Conakry sur les grands enjeux et défis dans le secteur maritime et Portuaire, sous l’impulsion du Président de la République. Sans oublier la visite de Son Excellence Mr l’Ambassadeur du ROYAUME D’ESPAGNE et celle de Madame la première dame de la République, Madame Condé Hadja Djene Kaba au Port de Conakry qui a eu l’honneur de remercier le personnel du navire médical Mercy Ship Africa Hope qui séjourne en Guinée depuis août 2018. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération sanitaire entre la fondation PROSMI, le navire médical et les autorités portuaires. Le dicton qui dit: tout ce que femme veut, Dieu le veut, se confirme en cette prouesse qui valorise l’initiative présidentielle pour l’autonomisation et la promotion de la femme. C’est tout à l’honneur du président de la République, professeur Alpha Condé.

Rédaction