Flash Infos
Home / Actualité / PM 3 de Matam : un présumé violeur nie les faits devant la presse

PM 3 de Matam : un présumé violeur nie les faits devant la presse

La division Protection des Enfants et du Genre de la Direction des Investigations Judiciaires /PM 3 de Matam, a procédé ce mercredi 3 juillet, à la présentation d’un présumé violeur de trois sœurs d’une même famille qui a cependant nié les faits.

Il s’agit d’un jeune tapissier, nommé Kaba Condé  âgé de 30 ans,  résident au quartier Koloma dans la Commune de Ratoma, qui aurait abusé de trois sœurs d’une même famille dont la première est âgée de 5 ans, la deuxième 12 ans et la dernière à 13 ans.

Lors de cette présentation, Adjudant-chef, Jean Sabou Oularé, Cordinateur régional de la direction des investigations judiciaires et de la gendarmerie PM 3, interrogé par les journalistes explique ceci : « dans la matinée du 27 juin 2019, nous avons été saisi d’un cas de viol avec un seul auteur sur trois sœurs d’une même famille. C’est le père lui-même qui est venu avec une plainte manuscrite rédigée  contre kaba condé. Et selon les explications du papa des victimes, ces trois filles sont toutes victimes de viol de la part de ce monsieur… ».

Après cette plainte, les investigations ont été faites par leur service pour  mettre  main sur le présumé  violeur. De son côté, l’adjudant-chef  Bernard Tinguinao, chef de division protection des enfants et du genre de la gendarmerie, est revenu sur les circonstances  de l’arrestation du présumé violeur «  c’est une équipe d’enquêteurs  qui a été mise en place dans la division qui est vraiment spécialisée dans le domaine de la répression de toutes les formes de violence qui visent les enfants et les femmes. C’est au cours de ces enquêtes, qu’on a réussi à interpeller monsieur Kaba Condé qui a été entendu sur les faits et tout de suite, les trois sœurs ont été présentées devant le médecin légiste… ce qui est sûr, sait qu’aujourd’hui on a des preuves suffisantes contre monsieur kaba qui prouve qu’il peut être présenté devant le procureur sur un cas de viol portant sur ces trois filles.. »

Interrogé, le présumé violeur Kaba Condé a nié les faits qui lui sont reprochés : «  j’ai été accusé, je n’ai jamais violé ces filles. Si je  l’avais fait, j’allais le reconnaitre. Le jour où mon papa est revenu du village pour Conakry, je suis allé lui rendre visite, et au retour  on m’a informé que j’ai violé les trois filles. J’ai répondu que je n’ai jamais fait cela, sinon les filles mêmes allaient le dire à leurs parents… ».

Mohamed  Y