Home / Actualité / Conakry : un léonais arrêté par les services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime

Conakry : un léonais arrêté par les services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime

Mohamed Lamine Koruma de nationalité léonaise, est l’homme qui a été mis aux arrêts par les services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime.  A cet effet, il a été  présenté ce vendredi 14 juin aux médias à Conakry.

Interrogé sur son interpellation Mohamed Lamine nie à bloc les faits qui lui sont reprochés malgré qu’il a été retrouvé sur lui 22  passeports léonais et bissau-guinéens, mais il n’a reconnu  que  celui de sa sœur : « les hommes du colonel Moussa Tiégboro Camara ont été chez moi. Après la perquisition, ils n’ont rien trouvé de compromettant. Je ne reconnais que mon document et celui de ma sœur. Je ne sais pas comment les autres documents sont arrivés chez moi. Je rappelle à cet effet qu’il y avait quelqu’un d’autre dans la maison avant moi. En tout cas, ma principale activité est d’aider mes compatriotes léonais qui arrivent à Conakry pour des achats. Je n’assiste personne pour voyager ».

Selon le Secrétaire général adjoint des services spéciaux anti-drogue et crime organisé, le contrôleur général de police Sékou Mohamed Diakité : « les ressortissants de la Sierra Leone et de la Guinée-Bissau sont majoritaires. Ils sont arrêtés souvent avec des documents guinéens comme des certificats de visite contre-visites et des casiers judiciaires. Cela veut dire que certaines personnes ont une facilité dans nos différentes structures ».

Pra ailleurs, il lance cet appel : « nous interpellons nos services qui délivrent ces documents de faire beaucoup attention et d’éviter que notre pays soit une passoire».

A rappeler que,  depuis le 1er janvier 2019,  les services de Tiégboro sont à  leur 19ème réseaux de trafic d’être humain et de migrant démantelé.

Mohamed Y pour ScoopGuinée