Home / Actualité / Affaire Dadis Camara: Cellou Dalein souffle le chaud et le froid

Affaire Dadis Camara: Cellou Dalein souffle le chaud et le froid

Partager l'article

Depuis l’entrée en lice du leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo dans la compétition électorale dont le vote aura lieu ce dimanche, 18 octobre 2020, il souffle le chaud et le froid quant au sujet de la culpabilité et de l’exil du responsable de la junte d’alors, le capitaine Moussa Dadis Camara.

Si, sur une chaîne internationale de télévision “Koto” Cellou ne dégage nullement la responsabilité voire la culpabilité du capitaine Dadis du massacre du 28 septembre 2009, au cours de sa campagne, notamment en région forestière, il change carrément de version. “Une fois que je serai au pouvoir, Dadis va rentrer en Guinée, ..” disait-il aux populations de Koulé, localité où le capitaine Moussa Dadis est né.

Comme pour faire les yeux doux à la grande Forêt dont la population électrice est “faiseuse de roi”, Cellou Dalein soutient, non sans gène, ce mardi, sur les ondes d’une radio de la place que le sort du capitaine Dadis, disons son exil au Burkina Faso est “anormal. Pour lui, cet état de fait dénote le caractère variant du Pr Alpha Condé qui, agirait au gré de ses intérêts et de ses humeurs”; chose qu’il faut distinguer de l’application de la loi.

Pour enfoncer le clou, le leader charismatique de l’UFDG va faire allusion à Tibou Kamara qui n’a pu prendre part à l’époque, aux funérailles de son défunt père parce qu’il était aussi en exil, du fait du refus d’Alpha Condé à ce qu’il regagne le pays après sa fuite le lendemain de la tentative d’assassinat  de sa personne à son domicile privé de Kipé.

Au regard de tout ce qui précède et même du discours et du comportement “unificateur” de Cellou Dalein, est-il vraiment capable de tenir parole en ce qui concerne le cas Dadis Camara ou c’est simplement une manière de dire: “quand on veut attirer un chat, il faut dire nyaaari au lieu de nyari  ! “. Autrement dit, est-ce juste pour s’attirer la sympathie des inconditionnels du capitaine Moussa Dadis que Cellou Dalein joue à ce jeu ?  Attendons de voir.

A. Diakité

 

 


Partager l'article

Envoyer un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par un astérisque *

*