Home / Actualité / Le ministère de l’Industrie/MPE à l’écoute du Secteur privé guinéen

Le ministère de l’Industrie/MPE à l’écoute du Secteur privé guinéen

Partager l'article

Conakry, 26 mai 2020 – La Guinée, à l’instar de nombre de pays de par le monde, fait face à la pandémie de la COVID-19. Depuis l’apparition des premiers cas du virus dans notre pays, les équipes du Ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, sont fortement mobilisées pour atténuer les impacts de la pandémie sur le secteur privé guinéen.

Afin de mieux intégrer les attentes du secteur privé guinéen dans le plan de riposte gouvernemental, et fournir des politiques publiques adaptées au contexte, le Ministère de l’Industrie et des PME, garant de la prospérité du secteur privé, procède à une étude d’impact de la pandémie. L’objectif de cette étude, est de relever l’ensemble des difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises. Cette démarche inclusive permettra d’apporter des solutions efficaces, durables aux Entreprises.

Suivant la stratégie de riposte proposée par SE Monsieur le Premier Ministre, Dr Ibrahima Kassory FOFANA, ce plan comprend des mesures d’urgence qui permettent de renforcer la capacité de résilience des entreprises, ainsi que des projets structurants qui permettront de relancer des activités et accroitre la valeur ajoutée du secteur privé après la pandémie. Le plan de riposte gouvernemental en faveur du secteur privé, s’inscrit également dans la perspective de l’avènement de la zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF). Il permettra de renforcer la capacité et la compétitivité de nos entreprises. Parmi ces projets, nous avons notamment :

• La Réalisation d’une étude approfondie sur l’impact de la pandémie sur les Industries et PME, suivie d’un Programme de renforcement de capacité et de Modernisation des entreprises industrielles et des PME.

• Le Programme de mise en place d’un Fonds de garantie pour faciliter le financement des PME/PMI à travers le Fonds de Développement Industriel et des PME (FODIP);

• La Mise en place d’une ligne de crédit appropriée aux besoins du secteur industriel et des PME;

•La Réalisation d’infrastructures et la promotion de services catalytiques pour impulser la compétitivité industrielle et le Contenu Local.

• L’Élaboration et adoption d’une Politique nationale de développement industriel.

Sur la même lancée, le Ministre d’Etat en charge de l’Industrie et des PME, Monsieur Tibou Kamara, continue son lobbying en faveur du secteur privé auprès du Premier Ministre en vue de trouver des solutions idoines à la crise conjoncturelle liée à l’écoulement des produits tels que l’anacarde, la pomme de terre etc. sur les marchés locaux et extérieurs, conformément aux instructions du Président de la République. Ainsi, Dr Kassory Fofana a instruit le Ministère du Budget, à travers la Direction Nationale de la Douane, d’identifier les entreprises exportatrices. L’objectif étant d’apporter des réponses concrètes à travers une analyse des risques et difficultés éventuels pour en proposer des mesures immédiates. À cette fin, le gouvernement guinéen évalue la possibilité de se porter garant auprès des institutions financières et/ou d’acheter les produits périssables.

Conscient du rôle moteur du secteur privé dans le développement, le Président de la République Pr Alpha Condé a fait prendre des dispositions avant-gardistes en instituant un Fonds dédié à appuyer, accompagner et financer le développement industriel et des PME. Cette structure fût lancée le 23 Octobre 2019 sous la présidence du Premier Ministre en présence de certains membres du gouvernement et des Partenaires Techniques et Financiers.

Le service de communication du ministère de l’Industrie et des PME


Partager l'article