Home / Actualité / Economie : tenue de la première session 2020 du CA de l’ANAFIC sur fond de satisfaction

Economie : tenue de la première session 2020 du CA de l’ANAFIC sur fond de satisfaction

Partager l'article

 

L’Agence Nationale du Financement des Collectivités (ANAFIC) a tenu sa première session du Conseil d’Administration (CA) 2020 à son siège, au quartier Ratoma, dans la commune du même nom, à Conakry.

Durant ces deux jours intenses activités, les participants ont porté un regard rétrospectif sur la mise en œuvre des activités de l’année écoulées 2019 et, évoqué les orientations devant fixer les bases opérationnelles de l’ANAFIC pour 2020.

C’est dans cadre que le CA a examiné et approuvé le Programme de Travail et du Budget Annuel (PTBA) 2020. A cet effet, le CA a validé les 544 milliards GNF du budget prévisionnel de 2020, voté par la loi des finances.

Dans son discours de circonstance, la présidente du CA, Hadja Christine Sagno a félicité la direction de l’’ANAFIC qui selon elle a, réalisé des résultats escomptés et satisfaisants.  Sur ce, elle a souhaité  que le budget prévisionnel de 2020 permette à l’ANAFIC de réaliser ses activités à temps.

« Les choses vont démarrer immédiatement, puisqu’on a une bonne nouvelle  du décaissement d’un montant prévus pour 2020.  C’est déjà un acquis ; on peut compter sur la capacité de la direction de l’ANFIC qui a fait un bon travail. Les missions de suivi ont bien effectué tout ce qui était prévu en 2019. Alors,  c’est sûr que toutes les infrastructures vont être inaugurées en ce mois de janvier ».

C’est dans ce même ordre d’idées que le Directeur général de l’ANAFIC, Alhassane Aminata Touré s’est, à son tour, félicité de la qualité des travaux du conseil d’administration. Avant de promettre : « on s’engage que l’essentiel des travaux en voie d’exécution dans les différentes collectivités et localités seront réalisés  d’ici la fin de ce mois de janvier ».

Pour terminer, le M Touré a rassuré que son institution prendra en compte toute les recommandations de cette première session qui sont entre autres : l’amélioration du plan de communication pour que les activités de l’ANAFIC soient mieux connues par tous ; l’adaptation du budget à la nomenclature du ministère de l’Economie et des Finances en tenant  comme de tous les documents comptables demandés, comme tout établissement public administratif.

Ibrahima Bah


Partager l'article