Home / Actualité / Place des martyrs: des journalistes violentés par la garde présidentielle

Place des martyrs: des journalistes violentés par la garde présidentielle

Des journalistes guinéens ont été violentés hier , 2 octobre à la place des martyrs, pendant que le président de la République, le Pr Alpha Condé est arrivé pour le dépôt de la gerbe de fleurs à la mémoire des illustres disparus.

L’un de ces journalistes maltraités par la garde du président de la République, Balla Yombouno du site “Ledjéli.com” témoigne: ” j’étais à la place des martyrs lorsque le Pr Alpha Condé est arrivé pour déposer la gerbe de fleurs; j’ai suivi le cameraman de la Cellule de Communication du gouvernement afin de pouvoir faire des prises de vue de la scène. D’un seul coup, j’ai vu deux hommes en veste noire (garde rapprochée du président de la République) qui m’ont empêché de continuer mon chemin. Etant arrêté là, il y a deux bérets rouges du bataillon spécial de la sécurité présidentielle (BSP) qui sont venus me prendre; l’un par la main droite et l’autre par ma gauche et ont commencé par me donner des coups de poings. L’un d’entre eux a voulu me terrasser mais je ne suis pas tombé. Il y a le responsable de la garde présidentielle en personne qui est venu se jeter sur moi, m’a roué de coups et a aussi essayé de me terrasser sans succès. J’ai continué à lever mes mains en disant: je n’ai rien fait, suis journalistes. Ils ont fini par me laisser, …”

Et d’ajouter: “moi j’ai été moins maltraité que le reporter photographe de l’AFP, Mamadou Cellou Diallo qui, en plus des coups de points et de chaussures (rangers), s’est tiré avec de légères blessures”.

In guinee24.com