Home / Actualité / Hommage aux victimes de l’attaque de Kafolo : Alassane Ouattara décore les 14 soldats tombés au front

Hommage aux victimes de l’attaque de Kafolo : Alassane Ouattara décore les 14 soldats tombés au front

Partager l'article

La République avec à sa tête Son Excellence, Alassane Ouattara, Chef de l’Etat et chef suprême des Armées a rendu des honneurs militaires pathétiques à ses 14 soldats, tués alors qu’ils assuraient la défense de la mère patrie, dans la nuit du 10 au 11 juin par des ennemis, des vampires assoifés de sang humain.

Avant l’oraison funèbre, c’est le ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko, accompagné par le Chef d’Etat Major des Armées, le Général de corps d’armés, Lassina Doumbia et le Commandant de la Gendarmerie Nationale, le Général, Alexandre Apalo qui ont procédé à la présentation des 14 cerceuils vêtus du drapeau national.

Ce sont 11 soldats du bataillon sol-air ( les MDL Arouna Berté, Gondo Guillaume,Bamba Lacina, Fofana Inza, Koné Moussa, Ouattara Drissa, Ouattara Koromagagnon, Gondo Lambert, Traoré Daouda, Traoré Sinaly et Soro Korona ) ; ainsi que 2 soldats de la compagnie de Korhogo ( Koffi Serges et Djédjé Simplice) et un gendarme de l’escadron de Kong ( Adama Traoré), qui ont payé le lourd tribut à la défense du pays, contre le terrorisme.

S’en est suivie l’oraison funèbre, lue par le Général Dem Aly Justin, Chef d’Etat Major de l’Armée de Terre. Une oraison emprunte d’émotions mais surtout, de rappel de la qualité des soldats morts pour pour la patrie.

« Nous saluons cette journée, des miltaires qui sont restés loyaux. Des vampires qui n’ont d’autre obsession que de s’abreuver du sang humain ont surgit dans la pénombre. Nos hommes leur ont opposé une résistance farouche en les repoussant . Malheureusement, 14 pères de familles sont arrachés des siens et de l’armée.

En ces moments d’émotions, nous devons nous unir en prières . Seul Dieu pourra vous payer votre loyauté .
Chers soldats, vous nous quittez, mais votre esprit ne nous quittera jamais. Adieu, adieu, adieu, … » a terminé le Général Dem en larmes.

La fin de la cérémonie a été marquée par la remise du drapeau national par le Président de la République aux épouses et proches des défunt. Suivie par la décoration de leur dépouille respective et par le dépôt d’une gerbe de fleurs à l’espace ‘’Général Ouattara Thomas d’Aquin’’ en mémoire à tous les soldats morts pour la défense de la patrie.

Les 14 soldats ont été décorés à titre posthume à la médaille de Chevalier dans l’ordre national, avant la remise des différentes dépouilles à leurs familles, pour leur inhumation.

Avec Lebanco.net


Partager l'article